Comment renforcer son système immunitaire naturellement ?

Par Nicole
renforcer le système immunitaire

Savoir comment renforcer son système immunitaire naturellement est un vaste sujet.

Toutefois, par cet article, je souhaite vous donner des éléments clefs, basiques et qui ont toute leur importance au quotidien.

Au delà de votre système immunitaire, c’est votre quotidien qui s’en trouvera amélioré

Il ne s’agit en rien d’un avis médical mais de conseils basés sur mon expérience personnelle et des études menées aussi bien au niveau scientifique, que du constat émanant des hygiénistes et du bon sens pratiqué spontanément par certaines populations.

Cet article est destiné à évoluer dans le temps.

 

Comment renforcer son système immunitaire naturellement ?

Qu'est-ce que le système immunitaire ?

Je vais vous donner plusieurs définitions, dont une simple et une plus détaillée.

Définition rapide

C’est un ensemble de cellules dont le rôle est de défendre l’organisme contre les infections.

Le système immunitaire a pour rôle de défendre l’organisme contre les infections. Lorsqu’il est envahi par un organisme étranger (virus, bactérie) ou par des molécules étrangères (celles du pollen, par ex), le système immunitaire réagit très vite pour s’en débarrasser. A la différence d’autres systèmes, le système immunitaire est constitué de cellules isolées qui ne constituent pas des tissus.

Plus : on appelle réponse immunitaire, la réaction du système immunitaire aux antigènes (agents comme les bactéries et les virus) que le corps reconnaît comme étant étrangers.

La réponse immunitaire peut être divisée en plusieurs phases :

  1.  La première réponse, dite “innée”, menée par des cellules capables de détruire et d’ingérer un large éventail d’organismes étrangers (antigènes).
  2. La seconde réponse, dite “acquise”, caractérisée par la production d’anticorps et de cellules T qui sont spécifiques à l’antigène.
  3. Une troisième phase où la production de cellules immunitaires revient à la normale et où les informations nécessaires pour les futures réponses immunitaires contre ce même antigène sont conservées dans les cellules mémoires de la moelle osseuse.(1)

 

Définition plus complète

Le système immunitaire permet de protéger le corps humain contre toute agression d’agents pathogènes. L’immunité est naturelle.

Le corps humains est continuellement exposé à des micro-organismes dits pathogènes, car ils provoquent des maladies, et a des substances nocives de l’environnement.

Votre système immunitaire constitue votre défense personnelle contre ces envahisseurs.

La capacité du corps à se défendre contre les effets des pathogènes et autres agents nocifs est appelée résistance et dépend de nombreux mécanismes.

Votre système immunitaire est constitué : 

  • de milliards de cellules particulières appelées globules blancs, leucocytes et lymphocytes, 
  • de protéines uniques appelées anticorps,
  • de produits chimiques qui transmettent la réponse immunitaire,
  • d’organismes spécialisés chargés de renouveler et d’orchestrer cet ensemble.
Tous ces mécanismes de défense doivent agir ensemble et sont conçus pour réagir rapidement et assurer une protection efficace contre les micro-organismes pathogènes et leurs toxines.

La réponse immunitaire comporte deux aspects, elle peut être innée ou acquise.

Système immunitaire

Réponse immunitaire innée

Cette réponse innée est présente dès la naissance et constitue la première ligne de défense contre la majorité des agents infectieux. Cette immunité naturelle comporte des barrières qui empêche la pénétration des agents nocifs dans l’organisme. 

La peau en est un bon exemple et représente une barrière impénétrable.

Les yeux utilisent un liquide, les larmes, et la présence d’enzymes, comme le lysozyme, qui détruit les bactéries. 

L’appareil respiratoire a recours aux cils, au mucus et à la toux pour expulser toutes les substances étrangères.

Si des organismes pathogènes traversent ces défenses, le corps réagit par de la fièvre, une inflammation et d’autres réactions conçues pour combattre l’envahisseur indésirable. 

L’inflammation provoque une augmentation de la circulation sanguine locale, ce qui permet à un nombre important de globules blancs d’arriver sur les lieux pour combattre l’infection.

Certains de ces globules blancs sont des phagocytes et des macrophages qui mangent littéralement les micro-organismes envahisseurs.

Dans la plupart des cas d’infection mineure, ces cellules arrivent à résoudre seules le problème.

Réponse immunitaire acquise

Si les micro-organismes arrivent à franchir cet obstacle, un processus plus complexe, mettant en jeu d’autres cellules du système immunitaire, se met en place.

Lorsqu’un virus pénètre dans l’organisme, il déclenche automatiquement une réponse immunitaire.

Un macrophage ingère le virus et présente alors l’antigène viral à sa surface.

Tout ce qui déclenche une réponse immunitaire est appelé antigène. Il peut s’agir d’un germe, comme un virus, ou d’une partie d’un virus.

D’autres globules blancs de l’organisme, appelés lymphocytes “helper” (aide), vont détecter ensuite l’antigène viral et produire des toxines chargées de le détruire.

Ces lymphocytes T envoient également des messages chimiques qui activent d’autres lymphocytes, appelés lymphocytes B, chargés de la fabrication d’anticorps protéines capables aussi de reconnaître l’antigène viral.

Ces cellules ont la mémoire des micro-organismes pathogènes spécifiques et vont se multiplier, pour constituer un “clone” de lymphocytes identiques.

Ce clone fabrique alors en grande quantité des anticorps spécifiques, qui seront capables de se lier à tout micro-organisme porteur de la maladie, pour les détruire.

C'est un processus d'apprentissage immunitaire

On estime que l’organisme dispose de plus de 100 millions d’anticorps différents, chacun chargé d’identifier un antigène particulier. La deuxième fois que l’organisme est exposé à un antigène spécifique, il ne produit aucun symptôme car les mécanismes de défense ont rapidement éliminé l’antigène.

Vous êtes désormais immunisé contre ce pathogène spécifique.(2)

Renforcer son système immunitaire

renforcer son système immunitaire naturellement

Mais que signifie renforcer ?

Renforcer, c’est rendre plus fort, plus solide, plus puissant.  Pensez que l’on renforce un mur, une armée, à laquelle on envoie des renforts ! 

Il a comme synonymes : consolider, fortifier.

Comme antonymes : affaiblir, diminuer, détruire, endormir.

Ainsi, renforcer son système immunitaire, c’est le rendre plus fort, plus solide, plus puissant !

Ce qui est génial avec le corps humain, comme avec les autres êtres vivants, c’est qu’il a une immunité naturelle innée, qui agit sur ce qu’il sait reconnaître comme n’appartenant pas au corps. Et une immunité acquise qui se construit au fur et à mesure de ses rencontres avec des corps étrangers. Ainsi, il renforce spontanément sa capacité à défendre l’organisme.

Mais alors, pourquoi, aujourd’hui, doit-on renforcer notre système immunitaire ?

Et surtout, comment renforcer notre système immunitaire naturellement ?

Renforcer naturellement ?

Comment cela naturellement ? De façon naturelle. Dans naturelle, il y a nature. Dans la Nature, se trouve la Vie, non transformée artificiellement.

Mais alors que trouve-t-on dans la Nature : la Terre, l’Eau, l’Air, les Minéraux, la Végétation, les Animaux, les Etres Humains.

Toutes les composantes de la Nature, sont faites pour Vivre en Harmonie et se compléter. Et la Nature a aussi ses Lois !

C’est comme dans la société, écartez-vous des lois, les agents qui surveillent le système vous rappellent à l’ordre ! Plus vous vous écartez, plus cela vous coûte cher ! Pas seulement en argent mais en conséquences. Plus l’écart est grand, plus la sentence est lourde ! 

Si vous n’êtes pas repéré immédiatement, ou si vous estimez que ce n’est pas important et que vous répétez les écarts ou les manquements, malgré les sentences, vous vous exposez à des conséquences encore plus lourdes. Celles-ci peuvent aussi impacter votre environnement extérieur.

Les Lois de la Nature fonctionnent de la même manière !

Ainsi, lorsque vous absorbez des choses qui ne correspondent pas à ce que le corps est fait pour absorber, il envoie un signal d’alarme. Si vous passez outre, ignorez ou n’y faites pas attention, deuxième signal. Si vous réajustez avec ce que la nature prévoit pour vous, tout rentre dans l’ordre. Si vous persistez, cela peut aller très loin et avoir de graves conséquences car c’est votre environnement intérieur qui se détériore.

Comment renforcer son système immunitaire

Pourquoi renforcer le système immunitaire ?

Comme vous l’avez vu plus haut, notre système immunitaire a la capacité de se construire et de se renforcer naturellement. Seulement voilà, c’est sans compter sur notre mode de vie qui impacte nos propres capacités et surtout nos défenses naturelles.

Nous vivons dans un environnement stressant tant au plan physique que moral. C’est cet environnement qui agit sur notre système immunitaire et notre capacité à nous défendre contre ces intrus. 

L’environnement dont je parle est tout ce qui nous entoure, ce que nous ingérons, absorbons par nos cinq sens, ainsi que l’environnement électromagnétique. 

La plus part d’entre nous, est soumis à un stress permanent qui ne laisse aucune place au repos, à la récupération. (cf l’article : quel stress nous nous infligeons ! Bientôt en ligne)

Notre esprit est occupé toute la journée

Nos yeuxécrans divers – et nos oreillesbruit de fond permanent, voitures, travaux, musique, informations en boucle, etc – sont constamment sollicitées

Petite anecdote en passant

Avec le confinement, 1er jour, le temps est magnifique, quel bonheur ! Je m’installe sur ma terrasse, au soleil avec l’ordinateur pour combiner soleil (vitamine D) et travail, au calme ! Que ça fait du bien ! 

Quand tout à coup ! Karcher d’un voisin juste en face ! Une heure durant…..Une fois terminé, ah le calme ! Sauf qu’un autre voisin commence la tondeuse, et non des moindre. Bien, il faut que je fasse autre chose car mes oreilles n’en peuvent plus !

Je vais au fond du parc avec mon enregistreur pour faire une voix off sur une vidéo. Génial : soleil, petits oiseaux, ma minette s’installe à côté de moi. Je commence l’enregistrement, et là ! Non… pas possible… un avion militaire est de sortie… Il fait un rond, deux ronds puis s’éloigne, puis revient. Il s’entraîne à faire des ronds juste au dessus de moi ! Ok… Je retourne à la maison, plus de tondeuse. Waou !

A peine sur la terrasse, j’entends la tronçonneuse d’un troisième voisin ! Je fini par en rire mais j’ai la tête qui explose. 

Imaginez maintenant qu’il se produit le même phénomène pour les yeux, l’esprit. Imaginez cette sollicitation au niveau de votre système digestif, par l’ingestion de nourriture et de produits chimiques, la sollicitation de tout notre corps par l’environnement électromagnétique. Sauf que pour ces derniers, c’est plus insidieux

Tout cela stress et fatigue le corps. Il s’affaiblit. Il est tellement sollicité qu’il n’est plus capable de répondre ou de répondre de façon adaptée. Cela impacte le système immunitaire. Un corps, un organisme fatigué a un système immunitaire fatigué, affaibli, diminué (antonyme de renforcé) !

 

Où se trouve majoritairement votre système immunitaire ?

Le système immunitaire se trouve à 70% dans vos intestins !

Il se situe dans votre microbiome qui est un ensemble de bactéries.

Comment est nourrit le microbiome ? Tout simplement, avec des aliments riches en fibres

De leur côté, ces fibres sont transformées en prébiotiques, puis en bactéries et microbes nécessaires au bon fonctionnement du système digestif.

Il est bien connu, que les aliments riches en fibres de légumes favorisent le bon développement du microbiome des intestins.

Qu'est-ce que le microbiome ?

Le microbiome – micro : petit : bio : Vie – est “l’aire de vie”  du microbiote, autrefois dénommé microflore. est un ensemble de bactéries, il inclue les base génétiques.

Le microbiome est personnel. Il provient en partie de la mère et du père, il est influencé par l’alimentation, et se diversifie au cours de la vie.

Comment améliorer son système immunitaire naturellement ?

salad bowl du jardin
glace mûres banane

Maintenant, avec les informations précédentes , nous allons voir ensemble comment faire !

Comme je vous l’ai indiqué au début, ce sont des principes de base que tout un chacun peu mettre en place immédiatement, surtout en cette  période de confinement !

L'alimentation

Fruits frais
Les dons de la Nature
salade composée tomates poivrons chou rouge
Mangez avec les couleurs de l'arc-en-ciel !
  • Mangez le plus possible, cru, des légumes et fruits mûrs, frais, denses et riches en nutriments, biologiques. Consommez des agrumes, riche en vitamines C, avec la peau blanche, voir pourquoi sur la recette du jus POC. Nourrissez vous de fruits rouges, que vous trouvez au rayon surgelés toute l’année, des poivrons rouges. (à venir, regardez la vidéo sur YouTube : carotte, orange, poivron.) Manger du brocoli, des graines germées. Ils sont tous remplis d’antioxydants et faciles à digérer !
  • Régalez vous de légumes lacto-frementés. Ils sont faciles à préparer ! J’ajouterai une recette d’ici peu.
  • A vos repas, ajoutez de l’ail, de l’oignon, du gingembre, du curcuma, du piment, de la muscade en petite quantité. Ils ont tous des effets antiviraux.
  • Ajoutez de la cannelle à vos desserts et boissons, voir l’article sur les bienfaits de la cannelle, c’est un antiviral réputé.
  • Consommez beaucoup de verdures, riches en nutriments et oxygène. Elles sont faciles à ajouter dans les smoothies. Les épinards sont les plus neutres en goût. C’est peut-être le moments de faire des smoothies verts. Si vous n’avez pas de blender, vous pouvez voir mes conseils sur la page matériel.
  • Faites aussi des soupes, crues et chaudes, vertes, soupe de feuille de chêne, délicieuse, à voir sur YouTube. (Bientôt, lien en bas de page.)
  • Pour absorber rapidement des minéraux, pour lesquels nous sommes souvent déficitaire…ajoutez des jus de légumes à votre quotidien !  Retrouvez l’article sur les jus ici.

Alimentez-vous avec des produits naturels, non transformés, non cuits en majorité.

Surtout des fibres non cuites. Lors de la cuisson, les aliments perdent toutes leurs enzymes et la grande majorité des vitamines, minéraux et micro nutriments !

Dans tous les cas, fuyez la malbouffe ou junk food ! Les plats préparés contiennent des pesticides, et produits chimiques qu’il vaudrait mieux ne pas absorber.

De plus, ils sont remplis de calories et vides de nutriments !!

Aussi, je vous recommande de consommer le plus possible local !

jus de kale
Jus vert - évitez le sucre !

Le jeûne

 

Actuellement, vous pouvez réduire votre quantité alimentaire quotidienne car vous avez moins de dépense physique.

Peut-être, profitez de cette période ou tout fonctionne au ralenti, pour mettre votre système digestif au repos.

Ce peut être le moment, si vous n’avez jamais essayer, de commencer à pratiquer le jeûne.

Si tel est votre choix, je vous recommande de commencer progressivement. Je le pratique régulièrement et de différentes façons en fonction de la période de l’année, et des besoins de mon corps.

Vous pouvez commencer en décalant l’heure d’un repas dans la journée pour progressivement arriver à en supprimer un, puis, deux, puis trois. Ne soyez pas radical, surtout si vous n’en n’avez jamais fait.

Votre corps vous en sera reconnaissant !

Mettre son système digestif au repos permet à l’organisme de nettoyer ce qu’il na jamais le temps de faire lorsque vous mangez, parfois en permanence.

Le jeûne est un bon remède pour de nombreux maux. Observez la nature, les animaux. Que font-ils lorsqu’ils sont blessés ou qu’ils ont une indigestion ! Ils dorment, ne mangent pas, ni ne boivent.

Ma minette, qui a eu un accident récemment, est restée plusieurs jours sans boire, ni manger. Même si elle avait tout à disposition. La Nature, sait ce qui est bon, les animaux sont à l’écoute de leur corps. C’est comme les très jeunes enfants, qui ne veulent pas manger certains aliments, c’est que leur corps n’en veut pas. 

De même, lorsqu’un enfant est malade, peu-être que vous aussi dans ce cas vous n’avez pas faim. Alors, ne vous forcez pas. Le corps sait ! Spontanément, il a besoin de repos pour se réparer. La digestion demande 70% de notre énergie.

 

L'air frais

Prenez l’air ! Humer les fleurs, la nature.

Aérez votre maison.

Allez dehors le plus possible. Jouez avec vos enfants, vos animaux.

Ce qui nous amène au point suivant :
 

La respiration

Respirez !

Pratiquez une respiration profonde qui amène l’air en bas de votre cage thoracique, puis videz complètement vos poumons en serrant les abdominaux afin que vos basses côtes se resserrent le plus possible.

Au fur et à mesure, allongez le temps d’inspiration, d’expiration.

Comptez autant d’inspir que d’expir. Quand vous semblez être à votre maximum de compte, maintenez celui-ci quelques respirations complètes puis ajoutez un compte. Ainsi, progressivement, vous arriverez à allonger votre respiration et vous sentirez votre rythme cardiaque ralentir. Votre corps s’apaiser.

Concentrez vous uniquement sur votre respiration, de plus en plus lente et profonde.

Surtout, pratiquez la respiration dans un endroit calme. Coupez les médias et toutes sources de perturbations potentielles.

L'exercice physique

Exercice physique renforcer son système immunitaire
exercice physique

Faites du sport !

Le premier est la marche !

Si vous pouvez, pratiquez votre sport dehors. A défaut, ouvrez vos fenêtres. Laissez l’air circuler.

L’exercice physique fait circuler la lymphe. Elle a une fonction immunitaire importante pour tout notre corps. Elle circule avec les mouvements et le contractions musculaires. Contrairement au système sanguin qui a une pompe : le cœur, le système lymphatique n’en a pas, c’est pour cela qu’il est important de bouger ! 

Si vous ne faites pas de sport, marchez ! Empruntez l’escalier plutôt que l’ascenseur ou l’escalator. Marchez tous les jours !

Faites du trampoline, du Pilates, du yoga, de la natation, des arts martiaux, de l’escalade !

Avec le confinement, retirez la natation et l’escalade de la liste mais rien de vous empêche de monter aux arbres chez vous, ni de nager dans votre baignoire !

BOUGEZ !

 

Activez le système lymphatique

Brosses pour le corps
Brosses pour le corps et le visage

 

Une autre manière de stimuler la circulation lymphatique est le brossage à sec du corps.

Ainsi, le brossage va favoriser l’élimination des toxines et vous faire la peau plus douce en éliminant les peaux mortes !

Utilisez un brosse à fibres végétales, fibre d’agave. Il en existe des petites pour le visage et des plus grandes avec, ou sans manche pour tout le corps.

Vous pouvez faire comme moi, tous les matins, au réveil, cela vous donnera la pêche pour le reste de la journée !

Attention à bien le faire à sec. Faites de mouvements circulaires en dirigeant vers les ganglions lymphatiques situés dans le cou, les aisselles et l’aine.

Mettez vous au soleil

comment renforcer son système immunitaire ?
Profitez du soleil. C'est votre vitamine D !

 

Toutefois, sachez modérer vos expositions, surtout, si vous êtes dans une région très ensoleillée. Evitez les heures les plus intenses. Pour cela fiez-vous à l’heure solaire ! L’heure locale peut être trompeuse.

La crème solaire est un concentré de produits chimiques……… que votre peau absorbe au même titre que ce qui passe dans votre système digestif.

Alors, il serait peut-être plus sage de mettre sur votre peau ce que votre organisme est fait pour manger naturellement ! 

 

Mettez-vous au repos

  • Prenez le temps, lisez, méditez, faites une activité que vous aimez et qui vous apaise : peinture, tricot, jardinage, la cuisine peut-être aussi. Jouez avec vos enfants !
  • Ce peut être le moment de Crusiner, tester les recettes que je vous propose – blog, e-Book et vidéos – et que vous n’avez peut-être pas eu le temps de faire ! 
  • Ecoutez de la musique relaxante. A titre d’exemple, j’écris cet article dehors, au soleil et j’ai mis une musique douce pour éviter les informations qui défilent sur la situation actuelle, sur le poste de télé d’à côté. 
  • Prenez des distances avec les médias qui, la plus part du temps ont des effets négatifs sur notre perception de nous même, du monde, de notre environnement. Ceci aura le mérite de vous éloigner des effets électromagnétiques des appareils connectés !

Dormez !

Dormir est important. Les gens manquent souvent de sommeil. Internet est un grand capteur d’attention. Vous vous couchez tard en vous disant : demain, je me couche plus tôt ! Et le lendemain, rebelote.

Vous regardez un épisode d’une série, puis un autre et un autre…. Vous voulez absolument terminer votre partie de jeu…. et, mince, je n’ai pas fait la vaisselle ! J’ai oublié de repasser mes vêtements pour demain. Le sac du petit n’est pas prêt. Vous êtes sur le point de vous endormir, et les idées reviennent, le bébé qui fait une mauvaise nuit……… Bref, la liste est longue ! Je m’arrête là. Chacun peux mettre ce qui lui correspond !

Jour après jour : “Je récupérerai plus tard”. Sauf que plus tard, n’arrive pas !

Le corps, l’esprit, tout peine à récupérer et se sont vos défenses immunitaires qui en pâtissent.

Le sommeil est important car c’est lorsque vous dormez que le corps se répare.

C’est la raison pour laquelle, il faut éviter de manger juste avant de se coucher. D’une part, en position allongée le repas restera longtemps dans votre estomac, d’autre part, votre système digestif sera affairé, laissant peu de temps et d’énergie pour les fonctions réparatrices !

Alors, comment renforcer son système immunitaire naturellement ?

Evitez le stress, la peur !

Lorsque vous êtes en situation d’urgence, de peur, l’adrénaline, et le niveau de cortisol, bloquent le système immunitaire pour répondre au plus urgent, qui est le “fight or flight response”, la fuite ou le combat ! (article à venir : quel stress nous nous infligeons !)

En conséquence, l’adrénaline agit pour répondre à la situation d’urgence à régler rapidement, et n’a que faire de soigner le corps. Alors si vous restez dans la peur constante, le système immunitaire n’est pas opérationnel comme il devrait l’être.

D’où, la raison d’être de tout ce qui précède !

Maintenant que vous avez vu “comment renforcer son système immunitaire naturellement”, c’est à vous de choisir, de passer à l’action avec ces quelques conseils.

Vous vous sentirez mieux dans votre corps, votre tête et votre environnement !

Commnet renforcer son système immunitaire
Références
0 commentez
1

You may also like